Une école innovante pour des élèves ambitieux

Rencontre avec une auteure guyanaise : Aline BELFORT

Aujourd’hui, mardi 12 novembre 2019, 18 élèves de la 6e7 ont rencontré une auteure en chair et en os, l’occasion leur est donnée de découvrir (entre autre) le métier d’écrivain…

Ce rendez-vous est une ouverture culturelle, initiée avec la complicité de leur professeure d’arts plastiques, madame Taïra Chanol et madame Aude Désiré, professeure-documentaliste comme une fenêtre sur un monde qui pourrait leur paraître si lointain, à priori !

Et pourtant… S’il est vrai que les élèves de Sixième fréquentent assidûment le CDI, ils n’ont (de prime abord) aucune idée des différents corps de métiers mobilisés pour la réalisation de l’objet-livre qu’ils voient sur les étagères. Aussi, ils sont restés sans voix aux questions : « Connaissez-vous des auteurs guyanais ? En avez-vous déjà rencontré ? Avant d’arriver sur les étagères du CDI, quel est le parcours d’un livre, c’est quoi la « chaîne du livre » ?

Ancienne enseignante, Aline Belfort a su les intéresser…L’avenir nous dira si cela aura suscité des vocations ????

Alimentons leur imaginaire dès la Sixième et donnons-leur le goût du livre par tous les moyens !

Aline BELFORT a une bibliographie dense :

En 1987, elle publiait avec Sonia Francius un conte illustré par John Lie-A-Fo, « Sigré bounyon wara », en 2000, « Le bal paré-masqué. Un aspect du carnaval de la Guyane française », l’année suivante un récit autobiographique « Le lérol de mon enfance », « Du Touloulou au Tololo. Le bal paré-masqué, son évolution » en 2013 et l’année dernière « Portraits de femmes guyanaises. Nos pionnières dans les métiers à dominance masculine »


©2019 Académie de la Guyane - Tous droits réservés |